Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 08:30

 

 Ca y est, depuis jeudi après midi, nous sommes en Tchéquie (oui, on l’appelle ainsi entre nous), un vaste pays dans lequel l’autoroute se fait rare. D’emblée, nous avons été frappé par  le post frontière perdu au milieu de nulle part ; Une autre dimension dans laquelle où se multiplient les « casinos », « girls » et autres « cabarets ». Nous nous sommes ensuite retrouvés dans un immense centre commercial en plein air qui avait la particularité d’être conjugué à un parc d’attraction.  Il y avait même une animalerie  qui proposait des souris, des lapinoux, des furets et des chatons morts dans un état second.

 

Nous avons eu droit à notre moment de perdition quand il a fallut comprendre le fonctionnement de la monnaie locale. Non parce que l'euro n’a pas encore investi la Tchéquie, ici on paye en couronnes. Point de reperd : 1 euro = (a peu près) 25 couronnes. Quand on comprend qu’un repas de base se paye 300 couronnes et un cocktail 80 couronnes, on se sent riches ravis !prague (39)

Bref tout ça pour dire qu’on s’est retrouvé à pique-niquer sur le parking d’un Lidl et notre chère Anja en a profiter pour déclarer que : « Y’a des gens qui doivent nous prendre pour des clochards, alors qu’à nous quatre, dans nos poches, on à trois fois leurs salaires mensuels. N’empêche qu’en France on est fauchés

 

Malgré les seuls 200 km qui nous séparaient de Prague, le voyage fut interminable, non seulement à cause de l’absence d’autoroute mais aussi parce que les camions (lents) se succédaient devant nous. Ça nous a valu des heures à rigoler tout en cuisant furieusement comme des patates au four. Après mes trois redbull light, dont un de la marque locale, j’ai craqué ma culotte. Mais je préfère passer cette étape.

Prague est enfin apparue aux alentours de 18h30, dans toute sa dégradation splendeur ; notre hôtel n’est pas loin du centre, mais en dehors de ce dernier on est quand même dans un tout autre monde. Heureusement qu’il y a un beau et grand soleil, sinon ça serait  un peu glauque, mine de rien.prague (46)

 

[Vue de la chambre]

 

Un dîner « authentique » en ville nous a (re)fait paniquer un bref instant étant donné qu’on ne comprenait rien à ce que le menu en tchèque nous proposait, mais fort heureusement notre Anja préférée comprend le cyrillique.

M’improvisant night guide, j’ai ensuite mené le troupeau groupe jusqu’à à un café repéré dans notre bouquin. Le Globe Bookstore & Café s’est avéré fabuleux, rendant parfaitement hommage au passé littéraire pragois. Non seulement on peut y boire de délicieux cocktails, y manger de sublimes cheesecakes, mais en plus on peut y acheter des livres et le staff est vraiment sympa. J’ai fini la soirée sur une absinthe, spécialité du pays.

 


bhbhbh--13--copie-1.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mwalilith - dans En vadrouille
commenter cet article

commentaires

Marie 10/07/2010 12:23


Haa tu me fais rêver!!
Profitez bien! Je vous embrasse tous et si vous avez l'occas de m'écrire une ptite carte ... :)


Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher