Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 07:00

Une belle première pour quatre jeunes acteurs fortement prometteurs. Weekend en ascenseur est une pièce de Jean-Christophe BARC, mise en scène par Michael Cohen, et qui joue les prolongations au Théâtre de L'Aktéon dans le 11e arrondissement.

Dans un rythme endiablé, les quatre personnages de la pièce, coincés dans un ascenseur, vont devoir cohabiter malgré leurs névroses respectives et leurs différences. On rit de bout en bout dans ce huis-clos délirant qui risque de vous donner une nouvelle image de vos voisins...

425064_10151616294514561_98437470_n.jpg

Pour en savoir plus, je suis allée poser quelques question à l'une des comédienne, Roxane Turmel.

  •  Alors Roxane, avant d'en venir à la pièce, on va parler de la compagnie Babebibobu , si tu veux bien. Vous vous êtes tous rencontrer au Cours Simon il me semble, mais comment en êtes vous venu à monter un tel projet?

Nous sommes tous les quatre issus de la même promo en effet, et on avait envie de travailler ensemble depuis longtemps. Quand on a décidé de nous lancer, Michael Cohen qui est aussi un ancien du Cours Simon, a proposé de nous mettre en scène. Finalement c'est partie d'une envie commune et ça s'est fait assez naturellement puisqu'on arrivait tous en fin de formation ; On s'est dit que c'était le moment!

  • D'où vous est venu le nom «Babebibobu »? (dont j'suis fan!)

On a pas mal réfléchi avant de trouver un nom, et on a fini par choisir cette phrase de diction typique, que les comédiens apprennent durant leur formation. On aurait pu partir sur "le petit pot de beurre...", mais c'était un peu long! Plus sérieusement, on voulait quelque chose de rigolo, de facile et qui fasse référence au Cours.

  • Pour en venir à la pièce, comment avez-vous découvert l'auteur, Jean -Christophe Barc?

On cherchait une pièce avec 4 personnages, qui soit drôle et moderne... Finalement y'en a pas tant que ça. On est d'abord partis sur un autre choix mais comme nous n'avons pas eu les droits, on a repris les recherches pour tomber sur Week-end en Ascenseur. C'est un peu du au hasard mais quand on l'a lue, on a tout de suite accrochés ; un vrai coup de cœur!

 

  • Comment résumerais-tu l'histoire?

Alors... c'est une comédie irresistible mettant en scène quatre personnages qui ne se connaissent pas; l'ascenseur dans lequel ils se trouvent tombe en panne et, si ces personnages n'étaient pas tous plus tarés les uns que les autres, les choses auraient pu bien se passer. Or là, entre la bourgeoise allumée, le clostro intello, le beauf à l'humour euh... spécial et l'étudiante en droit aux tendances de mégère, ça part dans tous les sens pour finir en feu d'artifice!

  • Très bon résumé! Combien de temps ça vous a pris pour la monter?

On a lancé le projet en aout 2012, avec cette première pièce qui n'a pas aboutie. Le travail sur Week-end... a commencé en début novembre, mais à l'époque on ne se prenait pas la tête. On a mis les bouchés doubles quand c'est devenu plus concret en janvier, avec la proposition de l'Aktéon, , et c'était trois mois et demi avant la première!

  • Justement, c'est jamais évident de trouver une salle pour se produire, mais vous avez réussi à vous "imposer" 4 soirs par semaine à l'Aktéon, c'est fort quand même!

Là aussi ça c'est fait par hasard! On avait un ami qui avait déjà joué dans ce théâtre et qui nous a conseillé de nous renseigner. La directrice est venue nous voir jouer le premier acte sans costume, sans décors ni rien, pour une première audition. Et d'emblée elle nous a proposé un mois entre mai et juin, 4 soirs par semaine. Tout est allé très vite et on ne pouvait pas refuser une telle offre!

  • Peux-tu nous parler de votre metteur en scène, Michaël Cohen ?

Michael est donc un ancien du Cours Simon. C'est avant tout un acteur qui a pas mal joué ces dernières années, mais il avait très envie de s'essayer à la mise en scène. C'est pourquoi il s'est tout de suite proposeé quand il a appris qu'on montait quelque chose. Et il a fait un travail super dans le sens où il à réussi un maintenir une véritable cohésion dans le groupe, en êtant autoritaire quand il le fallait, mais surtout compréhensif. Il a su nous gérer par sa sincérité et sa motivation. Son objectif sur Weekend... était de suivre les intentions de l'auteur sans en faire trop et je pense que c'est réussi.

  • Je confirme! Tu m'as dit que vous aviez vous-même gérer les décors, tu peux nous raconter un peu?

Oui, alors là merci aux garçons! Parce que sans eux, on aurait eu beaucoup plus de mal! Michael avait une idée assez précise de l'ascenseur ; il voulait que le lieu soit exigu afin que le spectateur puisse ressentir l'étouffement des personnages ; donc on a volontairement rétréci l'espace scénique. Par ailleurs, il y a aussi les contraintes techniques ; il fallait que le décor puisse se transporter et se démonter et se ranger aisément... Et oui, on a tout fait, du découpage de planches à la peinture, pendant plusieurs weekends d'hiver, dans le jardin de Stanislas (donc dans le froid!). Et pour le coup, on est vraiment fiers de nous!

photo--4-.JPG

  • Vous pouvez! J'ai eu la chance d'être dans la salle le soir de la première, et je dois dire que c'était génial. Comment te sentais-tu après? L'impression d'avoir passé un cap peut-être?

A vrai dire c'état bizarre... D'un côté j'étais ravie parce qu'on avait fait une bonne première, que la famille et les amis étaient dans la salle. J'étais contente de l'aboutissement du travail de ces derniers mois mais je réalisais aussi que ce n'était que le début, qu'il allait maintenant falloir nous roder et surtout qu'on ne pouvait pas se reposer là dessus... Il fallait rester en alerte pour la suite! Y'avait en effet, le sentiment d'avoir franchi un palier mais je gardais en tête qu'il y en avait d'autres!

  • Votre affiche est géniale, vous l'avez conçu comment??

On a longtemps hésité, on arrivait pas tellement à nous mettre d'accord, alors chacun a fait un croquis de ce qu'il voulait, on les a mis en commun et on a demandé à une ami graphiste de nous faire un truc à partir de ça. Elle a fait un super boulot mais nous n'étions pas tout à fait satisfaits de l'apparence des personnages. Du coup, on est allée voir une autre amie qui est aux Beaux-Arts afin qu'elle fasse des personnages qui soient des caricatures de nous-mêmes. Un véritable travail d'équipe!

  • Une dernière chose à ajouter?

Venez nombreux parce qu'on est prolongé 2 soirs par semaine et qu'on sera ravis de jouer devant vous!

MERCI ROXANE, ET BRAVOOOO!

Weekend en ascenseur, le lundi et mardi à 21h, jusqu'au 15 juin, au théâtre de l'Aktéon. Avec Barbara LAMBERT, Pierre-Louis BONNAT, Stanislas CHÂBLE, et notre invitée, Roxane TURMEL. Mise en scène par Michael Cohen.

 Facebook event ici. Et résa !

photo--5-.JPG

Allez donc tous passer un Week-end en ascenseur!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

oth67 05/06/2013 13:01


Babebibobu m'a fait immédiatement penser à cela !

Lilith 02/07/2013 22:04



Haha! Pas sure qu'ils y aient pensé (sont trop jeunes :p ), mais je leur fait passer le message!  



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher