Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 10:52

 

Nom d'un caribou paraplégique! J'ai oublié que je vous avais promis la narration de ma passion pour le théâtre. Passion quelque peu émoussée pour cause de problèmes dans ma tête et de mon corps, mais passion qui revient avec virulence me triturer l'esprit!

theatre_masques.gif

Le théâtre, j'ai commencé quand j'avais 8 ans et les dents de travers. Je faisais déjà de la danse, je me tâtais du piano (avec des résultats très approximatifs) et je grimpais avec aisance sur les poneys, mais j'avais envie de plus. Alors quand, en feuilletant le programme de la MJC du coin, mère a repéré LA nouveauté de la rentrée 1997, des cours de théâtre donc, elle m'en a rapidement fait part. Et face à mon enthousiasme, elle n'a pas hésité à m'y inscrire aussitôt.

Heureusement pour moi, j'ai eu un prof passionné et pédagogue qui appréciait ma motivation et mon petit grain de folie. J'étais pas comme les autres, et il me l'a fait comprendre rapidement. Ce cours, je l'ai suivi pendant 5 ans. J'aimais énormément. Tout aurait été parfait si, au sein même de ce cours, ne se trouvait pas une bande de petites pétasses taciturnes qui me pourrissaient ma passion. Jalousie, simple méchanceté ou véritable antipathie infondée envers ma pauvre personne (qui n'avait rien à se reprocher)? Aucune idée, mais dans tous les cas, elles m'ont fait perdre tous mes moyens. Je ne voulais plus participer, j' suis allée de moins en moins souvent et j'ai finalement raconté à ma mère ce qui me rebutait tant. Elle n'eut pas besoin de plus pour décider que je n'irai plus et qu'on me trouverait un autre cour de théâtre. Quand elle a appelé le prof pour lui apprendre la nouvelle, il a approuvé car il avait remarqué le comportement de ces salopes élèves tortionnaires. Il a aussi ajouté que j'avais maintenant assez de "talent" (?) pour rejoindre une vraie troupe, et ne plus me contenter de la MJC.

 

acteur-tragique.jpg

[Edouard Manet, L'acteur Tragique, 1866]

Sitôt dit sitôt fait, ou presque ; à la rentrée suivante, j'intégrais une petite troupe dans l'une des ville du coins. Ma mère faisait l'aller-retour toutes les semaines pour que je puisse vivre ma passion. J'ai encore eu droit a une super prof et même si les autres comédiens étaient plus âgés (17 ans en moyenne face à mes 14-15 ans), je m'y sentais bien.

Puis vint l'entrée au lycée qui m'éloigna de cette troupe mais me permit de suivre des cours de théâtre au sein même de mon lycée, avec une excellente prof assistée d'une comédienne/ metteuse en scène visionnaire.

BAC L option théâtre : 17/20 pour le jeu, le dossier sur la dramaturgie, l'investissement personnel...

Des cours fantastiques en compagnie de mes amis adorés, de véritables moments de plaisirs, de rires et de partages. De même, cette option nous a permis d'aller voir pas mal de pièces, plus ou moins bonnes et j'ai été sélectionnée par le rectorat pour faire partie des privilégiés qui se rendrait au Festival d'Avignon. J'avais 16 ans et cette excellente expérience restera gravée à jamais dans ma petite tête! Et puis notre comédienne attitrée m'a fait participé un ses projets personnels, notamment lors des estivades de Dijon.

5272026686_53cd306aec.jpg

[Jean-Léon Gérome, Rachel la Tragédienne, 1859]

Comme vous le voyez, j'ai grandi avec le théâtre, je me suis affirmée et libérée avec le théâtre et j'ai appris à vivre avec le théâtre. J'ai arrêté après le bac, trop compliqué d'un point de vue logistique et psychologique. Mais aujourd'hui, je me sens prête à retourner sur scène, même une mini-scène. L'absurdité des impros me manque, la gouaille d'un monologue dramatique me manque, et j'en suis presque à clamer du Hamlet par la fenêtre!

Et tant pis pour les voisins!

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans souviens-toi
commenter cet article

commentaires

Elodid Eol 12/02/2011 12:14



Wahou, ah ouai,  à ce point là?! Quel parcours quand même, et te voilà fin prête à y revenir, tip top!



Lilith 13/02/2011 12:33



n'est ce pas?



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher