Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 14:49

Faut que je vous cause de ce soin auquel j'ai eu droit dès dimanche. D'abord, une gentille jeune madame m'a conduite dans une grange. Enfin non, dans une salle de soin décorée comme une étable : tout en bois brut avec du fourrage et des bottes de pailles dispersées. Pendant une minute, j'ai craint pour mon intégrité, imaginant déjà des pratiques inspirées du milieu vétérinaire et du monde paysan. Je m'attendais même à entendre un "meuh" s'échapper de derrière la cloison. Mais rien de tout cela en fait, à mon grand soulagement.

La dame m'a fait comprendre (je parle le Schruns moi) que je devais me dévêtir et m'allonger sur la table. Soit. Une fois dans cette position de faiblesse, elle m'a toute enduite d'un gommage à la noix de coco, et frotta vigoureusement mon petit corps. Après une douche express, je me suis recouchée, toujours toute nue (précision indispensable), et là je fus oint d'un lait corporel aux arômes de vanille-bourbon. Et je peux vous dire que la soigneuse n'a pas jouer la carte de l'économie ! J'étais toute laiteuse.

Puis, d'un geste expert, elle 'a recouverte d'un drap de papier et d'une bâche, avant d'appuyer sur un bouton. Là, j'ai re-eu très peur parce que mon "lit" s'est mis à trembler et à faire des bruit bizarres (des bruits de digestion douteuse). La bâche a gonflé, gonflé et la surface sur laquelle je reposais s'est lentement retiré. Autant vous dire que j'ai paniqué avant de m’apercevoir qu'en fait, la bâche se remplissait d'eau et que le lit se dérobait afin de me faire reposer sur de l'eau!

foetus.jpg

Tout emballée que j’étais, je flottais au sec, dans un cocon tout chaud et tout douillet. Quand la dame est partie histoire de me laisser barboter tranquillement, j'ai eu une minute régressive ; impression furtive de retrouver le liquide amniotique et pulsion soudaine d'adopter la position du fœtus, le pouce dans la bouche. Mais je me suis endormie trop rapidement pour mettre en état mon projet.

L'expérience était pour le moins étrange mais qu'est ce que j'étais stone en sortant!

Du coup, j'ai passé un petit moment au spa où j'ai assisté à un défilé de pénis et de nichons en tout genre. Et oui, les sauna, hammam et autres tepidarium sont mixtes et les Autrichiens ne sont pas du genre pudique. Tous partagent ce sens inné de la décontraction en toute circonstances, même tout nus dans le jacuzzi. J'ai hésité à aller m’asseoir entre deux monsieur ayant la quéquette à l'air, flapis et bedonnant...

7-piscine-nudiste.jpgVous vous doutez bien que moi, j'ai gardé mon maillot ; je n'offre pas la vision de mon corps au premier venu! Autrichien ou pas, non mais! Le soucie c'est que si on vêtu au milieu de toute cette nudité, on a un peu l'impression de faire tâche...

Mais le pire c'est de recroiser ces mêmes gentlemen dans l’ascenseur, tout bien vêtus de leur costumes Armani, à peine deux heures après.

 

PS : un big up à la délicate réaction de ma mère face à la (première) vue de mon tatouage :" C'est affreux. Je t'en veux pour ce que tu as fait à ma fille". Notez que le ton était des plus neutre et détaché.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans En vadrouille
commenter cet article

commentaires

Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher