Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 13:22

Comme promis, la suite sur ce magnifique palazzo Doria Pamphilj - [Retrouvez la 1ere partie ici]

2e partie

Après ces premiers émois, il est temps de pénétrer dans la galerie proprement dites, où les chef d'œuvres placés côte à côte, se disputent l'attention des visiteurs.

Pour mon plus grand malheur, le seul Titien exposé, l'une deMarie-Madeleine Pénitente, est la moins réussie de la série! Peu importe, je passe à cette sublime esquisse du Correge, esquisse pour l'allégorie de la Vertu qui se trouve au Louvre. Qu'il est passionnant de pouvoir admirer le travail préparatoire nécessaire pour arrivée à la merveille qu'est la toile finale!

palazzo-doria-pamphilj-galleria-museo-roma-correggio-allego.jpg

[Corrège, Allégorie de la Vertu,1528-30]

Mais admettons-le, sans ce Pape Innocent X, point de princes il n'y aurait eu parmi les Pamphilj. Aussi est-il mis à l'honneur par cet exceptionnel portrait de Velasquez, surprenant par sa vivacité, sa fraicheur et son réalisme! Le regard pinçant du Pape brille toujours aujourd'hui et la profondeur de son expression est surprenante. Face à cette toile, un buste de ce même homme, réalisé avec brio par le Bernin qui pourtant, n'était pas très apprécié par le Pape en question. Soit, ça n'a pas empêcher le sculpteur de faire de ce bloc de marbre une merveille de vitalité!

Bernini--Gian-Lorenzo--1598-1680-.jpg

[Bernini, Buste de Innocent X]

Un coup de cœur pour cette jolie toile de Guido Reni, La Lotta di Putti (le combat des putti), présentant comme son nom l'indique, une lutte acharnée entre des petits anges et des putti non ailés, à la chair plus flamboyante. Pour certains, il s'agit d'une représentation de la lutte des classes d'après l'antique thématique della « lotta di putti plebei contro putti nobili »(= le combat des anges plébéins contre les anges nobles). Pour bien d'autres, cette toile est une métaphore de l'amour profane (charnel) luttant contre l'amour sacré, ce dernier se faisant largement vaincre par le second.

palazzo-doria-pamphilj-lotta-di-putti-big.jpg

[Guido Reni, La lotta di Putti]

Il serait trop long d'évoquer toutes les merveilleuses peintures que contient cette galerie qui elle même s'avère magnifique avec ses dorures et ses miroirs inspirés de Versailles. Du Carrache à Dosso Dossi en passant Beccafumi, les chefs d'œuvres se disputent le cœur des visiteurs.

La visite s'achèvent tout de même sur quelques peintures notables, tels que ces deux Caravage (de jeunesse) d'une exceptionnelle douceur ; Le Repos pendant la fuite en Égypte, scène biblique traitée avec une liberté novatrice et une touchante humanité. Alors que la vierge berce tendrement l'enfant, Joseph écoute, enchanté, une mélodie jouée par un ange placé dos au spectateur( quelle audace!).

repos-lors-du-voyage-en-Egypte--Carravage.jpg

Le perfectionnisme de Caravage va si loin que l'artiste a pris soin de recopier une véritable mélodie sur la partition de l'ange. Il y a quelques années d'ailleurs, les descendants Pamphilj ont invité des musiciens à jouer cet air dans la salle même où est exposé la toile. Quel enchantement ce devait être! A l'expression assoupie, sereine de la vierge, on ne peut que deviner la magie procuré par cette mélodie.

Penitent-Magdalen-Carravagio-vers-1593-1594.jpg

Placée tout à côté, une Marie Madeleine Pénitente de ce même Caravage, vêtue d'un brocard caractéristique des prostituées du XVI° siècle. Plus scandaleux encore, je vous laisse noter que la position et l'expression de Marie-Madeleine sont des copiés-collés de celles de la Vierge dans la peinture précédente. Décidément, ce Caravage n'avait peur de rien.

Avant de finir sur une magistrale Descente de croix de Vasari, enchantons nous devant une somptueuse annonciation de Lippi (père). Sa chérie muse prête là encore ses traits parfaits à la Vierge alors que L'ange Gabriel déploie ses ailes dans une explosion de dorures. Pas facile pour moi d'en dire plus sur cette toile devant laquelle je suis restée 42 minutes à pleurer...

filippo_lippi_016_annunciazione_1445y.jpg

C'est tremblante d'émotion que j'ai quitté ce palais, la tête remplie de couleurs, de splendeurs et de rêveries...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Abellion 02/06/2011 06:28



C'est aussi un des meilleurs souvenirs de mon voyage en Italie, avec les Giorgione et les Tintoret des musées vénitiens et l'exposition Caravage que j'ai eu la chance de voir à Rome. Quelle
émotion aussi d'aller voir la Conversion de St-Paul ou la Madone de Lorette à Saint-Louis des Français ! Je vois que nous avons une passion commune pour cette époque foisonnante, alors bienvenue
dans ma communauté. Cordialement.


PS: je suis d'accord avec vous, ce n'est pas la Madeleine la plus réussie de Titien !



Lilith 02/06/2011 11:55



Ravie que tu partages cette passion pour l'art et la Beauté. :)


 



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher