Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 08:45

 

Halala, elle aura fait jaser cette Palme d’or 2010 ; Quand certains proclament que le film de Apichatpong Weerasethakul est un chef d’œuvre, d'autres s'insurgent contre un film sans queue ni tête, sans histoire et sans but.

Aussi vrai que je vous le dit, j'aurai préféré que la Palme revienne au très beau Poetry, mais Oncle Boonmee reste intéressant. Car si le premier était contemplatif, le second est méditatif. Alors après avoir contemplé la Corée du Sud, méditons avec la Thaïlande.

19487943.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100803_033959.jpg

Oncle Boonmee raconte montre les derniers jours d'un homme diabétique, propriétaire agricole entouré de sa belle sœur, des ses assistants et de ses souvenirs. Très lentement, on voit cet homme bon et sincère, simple et généreux, suivre le pas de sa femme décédée quelques temps plus tôt. A côté de cela, la nature continue à vivre et à frémir au gré du vent et des mythes qui la font perdurer. Ici, le temps importe peu et seul le partage semble authentique. Partage de souvenirs, de repas, de réconfort et de petites joies. Peut on mourir comme on a vécu?

UNCLE_BOONMEE-crop_articlephoto.jpg

Je ne vais pas vous mentir, j'ai pas tout compris. Mais pour tout dire, je crois que ce film n'est pas vraiment fait pour être compris, il est fait pour être ressenti. Il s'agit là d'une forme de réflexion métaphorique sur la vie, la mort, l'héritage, le souvenirs, le mythe. Weerasethakul nous montre un pays où personne ne s'étonne de voir les morts revenir, où la forêt et la nature, humblement respectées, semblent vivantes, à la fois protectrices et pleines de dangers. Bien que les téléphones portables et la télévision ne soient jamais loin, pour aider ou abrutir (en fonction), la pérennité de la nature et des légendes qui la composent font intégralement parties de la vie des hommes. Ceux ci, loin d'avoir été aliénés par la technologie, sont encore assez purs pour laisser la vie les guider, pour laisser les fantômes revenir et les contes exister.

19479809-60473.jpg

A l'heure qu'il est, je suis incapable de dire si ce film est bon ou pas. D'ailleurs je ne suis pas sur que ce soit un film. Mais une chose est certaine, c'était particulièrement beau, intense et onirique. En outre, une expérience des plus intéressante, mais soyons francs, cela ne ne siéra pas à tout le monde.

Et vous, vous vous souvenez de vos vies antérieurs?

A lire également pour compléter, la très bonne critique des Inroks. Sinon, je parle bouquin sur Access.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans Grand Ecran
commenter cet article

commentaires

Eric 18/09/2010 09:24



Belle utilisation du verbe seoir !


Sinon, pourquoi vouloir à tout prix se demander si le film est bon ou pas, ou si c'est un film ou pas ?


C'est ! Voilà tout.



Lilith 19/09/2010 16:51



Je sais comment seoir, c'est pour ça!


 



loupio 17/09/2010 19:53



Bonjour Lilith


Bonne idée pour vos chats d'être en pension quelques temps,et de vous laissez profiter de leur douceur. Demain je prendrai le bus pour rejoindre mon chat d'autant plus qu'il me suit partout chez
mes parents et, la nuit venant il dort sur mon lit. Bon week end et bonne découverte du patrimoine parisien.


 


 


 



Lilith 19/09/2010 16:51



Mes Minets ont juste passer l'été chez les parents car j'ai beaucoup bouger et que je n'aurais pu les laisser toutes ces semaines seuls chez moi. Mardi, ils reviennent enfin me retrouver, j'en
suis ravie!


Les chats adorent partager nos lits. Une sale habitude dont on ne se lasse pas!



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher