Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 10:49

A 21 ans, le très mignon Québécois Xavier Dolan sort son second film, Les Amours Imaginaires. Sur un fond nostalgique très appuyé (pas de téléphones portables, vêtements vintages, musique rétro), le film développe l'aventure de deux grands amis, Marie et Francis, qui tombent tous les deux amoureux du même garçon (d'une beauté toute angélique). L'histoire de ce triangle amoureux ne cesse d'osciller entre amours, haine, désir et amitié avec une intensité bien maitrisée.

19423697.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100416_062108.jpg

La trame se met rapidement en place pour mieux plonger dans le cœur de la jeunesse contemporaine, de son éternel problème d'identité et de la difficulté du rapport aux autres. Et par trois fois, le scénario digresse pour laisser la parole à de (jeunes) personnes témoignant de leurs expériences et déceptions amoureuses. De petites parenthèses qui ont le mérite d’alléger l'ensemble et de mettre en place toute une réflexion autour de l'amour aujourd'hui.

19423700.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100416_062109.jpg

Avec un humour incisif et certaines scènes de toute beauté, Les Amours Imaginaires est ce qu'on pourrait appeler un film générationnel. En effet, malgré son jeune âge, on sent que Dolan porte sur son propre univers un regard d'une grande lucidité et qu'il fait preuve d'un recul dont nous sommes trop souvent dépourvu. Si ses influences sont nombreuses, le jeune réalisateur-comédien-scénariste-monteur-costumier parvient à surprendre en offrant une esthétique léchée bien à lui.. La B-O est tout bonnement fantastique et malgré quelques longueurs, on reste intrigué et surtout impatients de voir ce que ce jeune prodige nous réserve. Car rares sont les cinéastes capables faire du neuf (et du beau) avec un sujet pourtant banal. Et je ne vous en dit pas plus mais la fin est magistrale!

19454697.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100526_105644.jpg

 

 

Un film révélateur de notre époque? sans doute, mais surtout une jolie fresque sentimentale très prometteuse.

 

PS : une critique qui correspond à mon avis

PPS : Puis aussi, Y'a une Parisienne qui expose.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans Grand Ecran
commenter cet article

commentaires

Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher