Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 17:19

Non d'un bouc épileptique!! Comment, avec un titre pareil, le distributeur peut il penser attirer la foule? Heureusement que l'affiche est engageante et qu'il existe des cinéphiles, dont moi, assez curieux pour aller chercher plus loin! De plus avec les vacances estivales, c'est avec une énorme discrétion que ce petit film italien a pris place dans nos cinéma. Et ça, c'est d'une folle injustice!

19456955.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100601_104424.jpg

Le pitch en lui même est proutant assez accrocheur et laisse envisager un film tout à fait adapté au mois d'aout et à mes futures escapades toscanes.

Tomasso, jeune écrivain plein de rêves, retourne passer quelques jours dans son village natal en Toscane. Le bonheur simple des retrouvailles familiales, notamment avec une grand mère pleine de mystères, va proutant vite tourner en eau de boudin. Son père le voit bien devenir l'un des dirigeant de l’entreprise familiale qui fabrique de la pasta depuis plusieurs générations, alors que Tomasso est bien décidé à briser les rêves de ses parents en annonçant son homosexualité. Mais c'est sans compter l'intervention inattendue d'un grand frère un peu troublé...

Petite Parisienne en a fait son coup de cœur de l'été et j'ai presque envie de la rejoindre. Mine vaganti (titre originale) se prend au jeu d'une situation à laquelle nous sommes tous confronté : comment vivre ses rêves sans trahir notre entourage? Mais cela marche aussi dans l'autre sens : que doit on espérer pour nos enfants? Plus encore, c'est la question de l'héritage familiale ( matériel et spirituel) qui est mise en exergue dans ce film.


19434108.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100422_110634.jpgOn frôle parfois le clicher avec l'homosexualité, heureusement la camera sait prendre une certaine distance qui permet au film de ne pas tomber dans le ridicule. Et dans un pays, celui de Berlusconi, où on ose déclairer « plutôt facho que pédé », un film comme celui-ci est plus que nécessaire.

Si Mine vaganti est bien une comédie à l'italienne, c'est tout de même avec une larmichette qu'on sort de la séance, car il s'agit surtout d'un gracieux mélange de rires, de surprises et de réflexions servi par des acteurs élégants.

Parfaitement imprégnée de la traditionnelle famille italienne, matriarcale et fière, cette jolie fable aux arômes toscans mérite qu'on s'y intéresse  (en VO, parce que c'est de l'Italien et que c'est juste beau).

19434104.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100422_110633.jpg

PS : j'ajouterai qu'on passe, quoi qu'il arrive, un très bon moment en compagnie de tous ces hommes certes gays, mais tout autant émoustillants!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans Grand Ecran
commenter cet article

commentaires

petite parisienne 17/08/2010 11:04



Je lis ton com' en ce moment, je ne pouvais pas ne pas venir lire ce billet. Très joli billet d'ailleurs! Tu as raison c'est d'une folle injustice que ce petit film (grand au demeurant) soit
sorti si discrètement car il mérite a être connu!


Et tiens à te lire j'ai aussi des envies de toscane! Septembre me semble être le mois idéal non? ;-)



Lilith 17/08/2010 11:43



Septembre est un très bon mois pour la Toscane, c'est pour ça que j'y vais à cette période ;)



Antoaneuh 11/08/2010 22:34



Discret, discret... ça fait bien mi-mars que je sais qu'il va sortir, le film ;) La bande annonce était disponible sur gayclic (si si, ça existe). En tout cas, je vais essayer d'aller le voir, du
coup, parce que j'étais moyennement folichon, mais comme t'as aimé, j'irai.



Lilith 11/08/2010 22:48



Mince, je ne savais pas que mon avis était si influent!  (la pression...)



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher