Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 12:16

Revenons-en à ma mésaventure avec le livreur lubrique. Généralement, je suis gentille et la dénonciation ne coule pas dans mes veines mais... Comment dire? mes petits instincts féministes m'ont poussé à agir, pas forcément pour moi, mais pour la Femme et pour celles qui pourraient en pâtir par la suite.

Les faits.

Samedi matin donc, je suis réveillée par un coup de fil des livreurs m'informant qu'ils ne vont pas tarder à arriver (en avance donc). Je me débarbouille rapidement et enfile une robe histoire de rester présentable. Les messieurs arrivent, installent mon canapé et à peine celui-ci posé, l'un des deux livreurs se penche vers moi avec un regard des plus langoureux et commence ainsi la conversation "t'es vachement sexy tu sais". Alors déjà, d'où tu vois que tu peux me tutoyer? on n'a pas élevée les cochons ensemble que je sache. De deux, merci du compliment, mais le matin comme ça là, mwé...

Et v'là qu'il continue dans un monologue clairement incitatif à la débauche, rempli de "tu m'excites", de "j'ai envie de toi" et j'en passe. Je lui explique que merci mais non merci. Il demande alors à son collègue de nous laisser car il veut me "parler", alors que je l'ai déjà fait progresser jusqu'au palier. Sur le pas de la porte, il refuse de se dégager et continue à insister lourdement, me proposant explicitement la fornication. Il me prend même la main pour se la mettre au panier. Surprise et énervée, je parviens à le mettre dehors en remerciant ma force de caractère.

1156949251.jpg

Quelques heures plus tard, le téléphone sonne. C'est lui, le goujat a osé noter mon numéro! Et le voilà qui se remet à insister avec des "j'ai envie d'apprendre à te connaitre". Je lui réponds qu'il me semblait avoir été claire, je ne suis pas intéressée. Là encore, c'est au bout d'un long et pénible moment que je suis parvenue à lui faire comprendre que ce n'était pas la peine d'insister.

Alors sur le coup, l'anecdote est marrante parce que tellement clichée. Mais après réflexion, on réalise à quel point ce type s'est cru tout autorisé à agir de la sorte, alors même que rien l'y invitait. Heureusement pour moi, je ne suis pas du genre à me laisser faire et de toute manière, j'étais bien plus grande que lui. A aucun moment je n'ai pris peur. Mais imaginons simplement que cet homme se permette d'avoir le même comportement avec d'autres femmes, des filles plus jeunes ou plus fragiles... Par peur de cela, j'ai décidé de contacter un responsable du service livraison afin de lui raconter les faits. Il a semblé choqué, m'a promis qu'il convoquerait l'employé en question et m'a conseillé de porter plainte. Je lui ai répondu que je n'irais pas jusqu'à la plainte, que je souhaitais seulement qu'un responsable soit au courant de ces agissements et que le type en question soit mis en garde.

phoca_thumb_l_2008-projet-sexisme.jpg

Alors, chronique de sexisme ordinaire? Ce type s'est cru tout permis car il est homme et je suis femme? Que mes envies et désirs importent peu face à ses pulsions libidineuses? Qu'en tant que femme, il soit naturel de me faire traiter de la sorte?

Non parce que le pire, c'est qu'après en avoir parlé autour de moi, j'ai appris que les livreurs/installateurs à domicile se permettaient régulièrement d'avoir ce genre de démarches auprès des jeunes femmes seules...

La prochaine fois, j'e sors la carabine

Tir-carabine-copie-1.JPG

(Crédit photo Petite Parisienne)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michel v 24/08/2011 13:46



Bon, le système de commentaires merdique d'Overblog a mangé mon commentaire, alors je vais le refaire en plus court :


Une plainte sans suite reste une plainte. C'est une trace qui poursuivra cet homme, et comptera dans la balance si une nouvelle plainte est déposée contre lui.


A fortiori c'est une trace qui t'aidera si d'aventure il revient vers toi pour le second round (s'il veut se venger d'avoir été viré par exemple). Parce que si ça arrive, les flics ne te
prendront peut être pas au sérieux, et l'avocat qui défendra ce connard saura mettre à profit le fait que tu n'as pas déposé plainte la première fois, en minorant la gravité des faits et en
mettant en doute ta version.
C'est un scénario qui arrive tous les jours.


Quant au collègue, s'il a assisté à la scène et n'a rien fait du tout, qui te dit qu'il ne voudra pas participer aussi un jour, avec son pote le super dragueur ?



Lilith 25/08/2011 13:18



Surement, mais je pense que ce type là était plutôt un mec mal-élevé incapable de reconnaitre la limite entre (mauvaise) drague et "harcelement".



Lena26 24/08/2011 09:00



Alors je trouve déjà que tu a été super courageuse, beaucoup dans ta situation (dont moi) auraient paniqué et le mec s'en serait senti plus fort. C'est clairement une agression sexuelle et pas du
tout un petit jeu de drague gentillet et innocent.


Prends soin de toi.



Lilith 24/08/2011 12:27



Merci, merci



sabine 24/08/2011 07:11



et le collègue qui ne stoppe rien! je suis très choquée, je crois que moi j'aurais hurler!



Lilith 24/08/2011 12:27



(j'arrive pas à hurler à 9h du matin)



Raquel 24/08/2011 00:00



Difficile à dire ce que l'on ferait quand ce n'est pas à nous que c'est arrivé, mais je suis profondément choquée par le comportement du livreur (et celui du collègue) et je suis tout d'ac avec
Michel v, c'est une agression sexuelle, et une plainte serait plus que largement justifiée... 


 



Lilith 24/08/2011 12:26



encore une fois, une plainte risque fortement d'être placée sans suite. Sauf bien sur, si il se met à me harceler.



bertfromsang 23/08/2011 22:50



ce qui est terrible, c'est que ce gars, alors qu'il ne semble pas en avoir conscience - pour lui c'est de la drague, sûr - se montre d'une violence inouï... exemple de sexisme - malheureusement,
terriblement - ordinaire...  c'est pas gagné, et c'est tragique.



Lilith 24/08/2011 12:26



Oui, c'est vraiment triste...



Daniel 23/08/2011 21:47



Je pense comme Jack qu'une main courante, au minimum, serait une bonne mesure de précaution. Fais gaffe ces prochains temps.


Je ne pensais pas non plus que c'était assez aussi loin, et je croyais qu'il s'était contenté de quelques sous-entendus sur l'essayage du canapé.


Ce genre de type peut être dangereux pour une femme seule et fragile. Tiens nous au courant.



Lilith 24/08/2011 12:25



merci, je promets d'être prudente!



Joufflette 23/08/2011 21:33



Je perds vite mon sang froid, je l'aurais foutu dehors manu militari, en lui promettant un bon courrier à son employeur.


Pour la plainte, je ne crois pas que je l'aurais posée non plus.



Lilith 24/08/2011 12:25



s'engager dans les soucis qu'apportent une plainte, c'est lourd.



jessie 23/08/2011 20:35



Mais quelle horreur! La c'est de l'agression!


Heureusement que t'es pas du genre à te laisser faire!


Un type comme ça risque de violer un jour. Pour la plainte, on a peut être pas à te dicter quoi faire … Je pense aux prochaines peut être plus faibles en me disant aussi que c'est risqué parce
qu'il ne faut pas que ca te reviennes dessus. T'as déjà bien fais d'appeler le responsable, j'espère que ca aura son impact! En tout cas tu t'en souviendra de ton canapé! Fais gaffe à toi.



Lilith 24/08/2011 12:24



J'espère aussi que ça le fera réfléchir.


N'empêche qu'avec moi, il est plutôt mal tombé!



Jack le Pirate 23/08/2011 20:17



Ben, tu as tout dit dans le texte...Et tu as bien fait de téléphoner à son patron. Par contre, le gars est gonflé il peut revenir un soir surtout s'il est viré de son job. Rappelle dans queqlues
temps et demande ce que ses patrons ont fait contre lui. Et porte plainte ou pose une main courante s'ils l'ont pris un peu trop cool...


Bon alors, si tu viens visiter mon bateau, pas de tour de manège ? 


Besos Lilith ♥



Lilith 24/08/2011 12:24



Je reste sur mes gardes!



Eol 23/08/2011 19:39



Bon ben le connard!!!! Si au moins il avait eu du tact, quel pauvr' mec... Ms bon, ainsi va la vie je dirais... Et ce canap' tu me le montres?



Lilith 24/08/2011 12:23



le canapé il est là : http://mwalilith.over-blog.com/article-weekend-emotions-82174234.html



michel v 23/08/2011 17:23



Appelons la chose par son vrai nom : quelqu'un qui te force à mettre ta main sur ses attributs sexuels alors que tu n'en as pas envie, c'est une agression sexuelle.


Ce n'est ni "carrément du harcèlement", ni "un comportement d'abruti", c'est une agression sexuelle.


Et ce ne sont pas des claques qui se perdent, mais des plaintes, si tu n'en déposes pas une. Si toi même tu survis bien à cette situation, pense à la prochaine qui croisera sa route et qui aura
peut être moins de force.



Lilith 24/08/2011 12:22



Une plainte sera placée sans suite. J'espère que l'avertissement par son supérieur suffira



létitia 23/08/2011 15:05



Ben mince alors, je suis choquée!Je ne pensais que cette histoire était allée aussi loin, là c'est carrément du harcèlement...J'espère qu'il te laissera tranquille!En tout cas fais attention à
toi!



Lilith 24/08/2011 12:22



on n'a du mal à croire que ce genre de comportement existe



Aelendril 23/08/2011 14:45



oO


Y'a des baffes qui se perdent moi je vous le dit...



Lilith 24/08/2011 12:21



n'est ce pas?



Jean-Michel 23/08/2011 14:13



Ton article prouve que connerie humaine et misère sexuelle associées chez un homme entraînent un comportement d'abruti absolument inacceptable et inexcusable. Tu as bien fait de prévenir son
responsable. Et que dire de son collègue, qui par sa passivité, est tout aussi coupable ?


Cela me rappelle un article de cet excellent blog (désolé, je te fais quelques infidélités) où un brancardier n'hésite pas à dépasser les limites alors que la jeune femme allait passer au bloc
opératoire ! 


http://www.vingtenaires.com/article-choisis-tes-moments-drague-78306249.html


Ces comportements propres à certains hommes au "QI sexuel" proche de zéro, qui sont de véritables agressions physiques et psychologiques, sont inadmissibles.


PS : J'espère que tu ne m'en voudras pas d'avoir imaginé je ne sais plus quoi à propos de ton histoire de fer à repasser.....!



Lilith 24/08/2011 12:21



Je ne t'en veux pas de ton infidelité, surtout avec si c'est avec Nina des Vingtenaires (ma grande coupine)


Et tu ne pouvais pas savoir ;)



annick 23/08/2011 13:43



le pire c'est quand même le collègue qui ne fait rien... rien que d'y penser j'en ai la chair de poule! non mais franchement, dire "vous êtes sexy" va encore mais te toucher? yerk!



Lilith 24/08/2011 12:20



je me demande bien ce qu'il a cru!



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher