Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 13:01

C'est avec une tête de phacochère hémophile que j'écris ce billet. Son incohérence est donc tout à fait logique. Parce que en fait, hier y'avait une grosse fête chez un copine qui faisait ses adieux à son appart. Du coup j'y ai apporté deux-trois trucs à manger et du vin que j'ai vite éclusé. Trop vite.

A 20h45, j'entamais mon premier verre.

A 21h30, j'achevais le troisième.

Après j'ai arrêté de compter. En revanche j'ai parlé à plein de gens, j'ai fais plein de sympathiques connaissances, j'ai raconté ma vie sans intérêt à des inconnus, j'ai dis énormément de bêtises dont je ne me rappelle plus le sujet, j'ai fumé énormément de cigarettes, j'ai roulé quelques pelles et j'ai dépassé l'heure que je m'étais imposé pour rentrer (Cendrillon style).

Lukes-Beard.jpg

Quand j'ai commencé à voir double, j'me suis dit qu'il était temps. J'suis donc allée attendre le noctilien mais au bout d'un moment, je me suis aperçue que monétat d'ébriété avancé m'empêcherait sans doute de retrouver le chemin de chez moi après le bus. J'ai donc annoncé bafouillé aux inconnus de l'arrêt de bus que finalement, je prendrais un taxi. Dans toute leur bienveillance, ces messieurs-dames m'en ont arrêté un (je devais vraiment avoir l'air pété), j'ai donné mon adresse et nous avons filé.

Alors que nous passions la Seine, j'ai senti monter en moi une irrépressible envie de vomir. J'ai prié Dieubouddhalla pour tenir le coup jusqu'à ma rue, mais je préparais quand même mon sac à main, au cas où. Heureusement, j'ai tenu. En sortant du taxi qui m'avait posée au coin de ma rue, j'ai repéré les 5 mètres qui me séparaient de la porte de chez moi.... je sais pas comment j'ai fait mais j'ai réussi à les parcourir sans encombres (sauf les poteaux qui venaient systématiquement se cogner contre moi). Je me rappelle être rentrée mais après, black-out jusqu'au moment où ma tête pendait au dessus de la cuvette des toilettes.

tumblr_l6o0vzzRER1qzesy2o1_500.jpg

Le lendemain matin, à 9h30, c'est dans un état trop proche de l'Ohio que j'allais à unentretien d'embauche, celui avec ma presque-future-patronne. Alors que les cheveux me poussaient à l'intérieur, les employés présents m'ont annoncé que ladite presque-patronne n'était pas là aujourd'hui, qu'elle n'avait pas été informée de notre entretien et que je devrais revenir lundi. Reprenant le chemin vers mon lit, nouveau black-out.

De nouveau sous ma couette, j'ai compris que j'étais encore bourrée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans éthylotest
commenter cet article

commentaires

Loxy 14/06/2011 17:05



T'as roulé des pelles à QUI ????



Lilith 14/06/2011 18:13



Si tu savais... ;)


(on se dira tout ça en privée)



Corn-Flakes 12/06/2011 14:02



L'article qui me fait découvrir ton blog. Classe hein ! Mais je repasserais !



Lilith 13/06/2011 09:51



Je t'en pris! tout le monde est le bienvenu



annick 12/06/2011 10:55



oh lala! quelle nuit!



Lilith 12/06/2011 11:01



Oui! et j'adore ça!



Matt 12/06/2011 09:44



En tout cas belle intuition de ne pas prendre le noctilien. Vu le style de conduite de la plupart des chauffeurs, t'aurais refais la déco.



Lilith 12/06/2011 11:01



Pas faux !!



Seeto 11/06/2011 19:12



Well done...


 


Pas assez de détails sur la fameuse soirée a mon gout, qui ne devait pas être si bien puisque tu as eu le temps de boire tant de verre ... ?


 


Bon repos !



Lilith 12/06/2011 11:00



Ce qui se passe en soirée reste en soirée :)



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher