Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 14:46

Cette semaine au cinéma, je me suis envoyé des comédies qui font sourire. Et ça fait du bien aussi parfois.

  • Gianni e le donne (Gianni et les femmes)

19726298.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110427_050931.jpg

Voici un jolie comédie italienne (quasi-autobiographique) de Gianni Di Gregorio, qui nous avait déjà fait sourire avec Le Déjeuner du 15 Aout en 2009. L'histoire est celle de Gianni donc, presque sexagénaire accablé et environné par une vieille mère gâteuse et dépensière, une jeune voisine trojolie, un presque ex-beau-fils, une épouse absente et un avocat qui lui met en tête une sale idée : la vieillesse ne doit pas l'empêcher de séduire ni même d'avoir une maitresse. Dès lors, Gianni va tenter par tous les moyens de dragouiller (gentiment) les jeunes femmes qui croiseront son chemin (et elles sont nombreuses). Il a beau tout faire, jouer les gentlemen, se ruiner en costume trois pièces et en restaurants, accepter toutes les situations, Gianni reste aux yeux des jeunettes le grand-père ou le bon vieil ami.

19707926.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110404_022244.jpgDrôle mais profond, sans porter de jugement moral, ce film pose la question de la séduction, de l'amour et de la sexualité à partir d'un « certain âge », mais pas seulement. En effet, on y décèle en filigrane d'autres sujets, comme la lassitude après des années de mariage ou encore l'ennuie, la solitude et la déprime qui guettent les "jeunes" retraités.

Un film que j'étais allée voir pour retrouver Rome, pour travailler mon italien (vive la VO), mais aussi pour rire du traditionnel machisme à l'italienne. Mais de ce dernier aspect, il n'y a point ou très peu. Jamais Gianni, ni même son avocat, ne font des remarques sexistes et disgracieuses à propos de femmes, si ils les veulent, c'est parce qu'ils les aiment. D'ailleurs, Gianni précise que ce qui lui manque le plus ce n'est pas forcément le sexe, mais toute la période qui le précède : le flirt, la découverte de l'autre, les rires et les regards de la séduction.

  • Low-Cost

19706281.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110331_032358.jpg

Je ne pouvais pas louper le nouveau film de Maurice Barthélemy, sachant qu'il y fait jouer son ex-confrère des Robins des bois, le cardinal Claudia Jean-Paul Rouve. Pas la peine de préciser qu'il en a aussi profité pour injecter au scénario une sacrée dose d'humour absurde, pas aussi décalé qu'un épisode deLa Cape et l'épée,mais qui s'en approche. Le film commence sur le tarmac de l'aéroport de Djerba, les voyageurs s'installent dans l'avion d'une compagnie low-cost quand les hôtesses leur annoncent que évidemment malheureusement, le vole est retardé. Après 7 heures d'attente dans ce même avion qui n'a pas bougé, on leur annonce qu'ils ne décolleront finalement pas, la compagnie ayant fait faillite. Sur les nerfs, les passagers se rebellent, s'énervent et dans le feu de l'action ils se laissent entrainer (par leur propres émotions) vers l'irréparable : prendre en otage l'avion. Par chance (ou pas), un ex-commandant d'Air France à la retraite fait partie des passagers. A lui de prendre les commandes et de ramener tout ce petit monde à Paris. Mais, comment dire? Tout ne va pas se passer aussi aisément...

19749225.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110527_031913.jpg

Du LOL en barre! Vraiment, je me tortillais de rire sur mon siège de ciné, toute seule dans mon coin. Faut dire que l'humour des Robinsa toujours eu beaucoup, beaucoup d'effet sur moi. Beaucoup de succès aussi ( oui, j'ai adoré RRRrrrr). Alors forcément, retrouver Jean-Paul dans le rôle d'un Dagobert espion industriel, psychotique, impulsif et nanophobe, ça me réjouie. Même Judith Godrèche que je ne porte pas spécialement dans mon cœur m'a éclaté dans son rôle d'hôtesse de l'air au franc-parlé indécent. Faut dire que depuis qu'elle est mariée à Maurice, elle ne peut que s'améliorer ( et paf!). Darmon est toujours aussi tordant quand il joue les boulets et exploite un ridicule à contre-courant de son physique de tombeur.

low-cost-719415.jpgCe qui m'a plu aussi, c'est que dans Low-Cost, il n'y a pas de premier rôle, chaque passagers (et les autres) ont une même importance, chacun tient son rôle et chacun apporte du gros lol à sa manière. D'ailleurs, on rigole aussi beaucoup avec ce portrait de groupe des typologies de passagers. L'esprit de troupe et l'humour barré qui nous plaisait tant à la grande époque de Comédie!n'a pas pris une ride sous la plume de ce cher Father Tom Maurice.

Et y'a aussi...''ATTENTION LE NAIN Y VA TOMBEEEER!!!!"

 

 

 

Bonus: je suis invitée chez les Murmures!

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans Grand Ecran
commenter cet article

commentaires

petite parisienne 24/06/2011 20:33



J'ai vu ça entre temps ! Hâte de me refaire des cinés! ^^



petite parisienne 23/06/2011 12:22



Je n'ai pas entendu parler du premier film, mais j'ai très envie de le voir! :) Trop longtemps que jeme suis pas faite une petite comédie italienne ;-) 


Ciné ou Dvd?


Et t'as vu du coup je tombe toute seule sur low cost! ;-) hihiiii


Ps : je t'avais laissé un com sur les murmures, c'te classe! D'ailleurs on séance photo si tu veux bien dès que mon genou est guéri ;-)



Lilith 24/06/2011 19:32



Pour l'instant ces deux films sont encore au ciné :)



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher