Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 13:05

 

Mes tous petits amis, l'heure et grave! Si, si je vous jure.

Ce matin, j'avais donc un entretien d'embauche pour un autre job que le fastfood au mois d'aout. Et ça c'est franchement bien passé. Le chargé de RH était cool et jeune, j'ai assuré comme une bête, on a parlé en anglais et j'ai même dis quelques phrases en italien alors que l'homme en face de moi n'y entendais rien. A priori, ils me prennent. Sauf que.

Mon fastfood me plait bien. Certes, je n'y passerai pas ma vie, mais pour un job d'été ça me convient parfaitement. Hormis les brûlures, j'ai la chance de choisir les horaires auxquels commencer (ce qui me permet de "grasse-matiner" à ma guise), c'est tout près de chez moi et mes collègues/managers sont adorables.

dragaufastfoof.jpgLe nouveau poste a le mérite de ne pas me confronter à la friteuse oui, mais dans le fond ça restera le même genre : vendre rapidement des aliments à des gens affamés. Autres avantage : les-dits clients seront surtout des touristes étrangers, ce qui me permettrait de pratiquer mes langues. Or, ces derniers jours au fastfood, j'ai fait la moitié de mes services face à des clients anglophones et même des Italiens hier soir. Justement c'est hier soir pendant ma pause (je turbinais de 16h45 à 00h10), qu'une collègue (proche des managers) m'a affirmé qu'on voulait me garder au restaurant en aout. Parce que je suis une employée parfaite dévouée.

Du coup j'ai envie de dire que c'est pas la peine de lâcher ce job-ci et tous ces avantages pour un boulot du même acabit mais à plus d'une heure de métro de chez moi (flemmard, moi?).

En plus, au fastfood, y'a toujours le collègue Guadeloupéen auquel je voudrais gouter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans Au turbin
commenter cet article

commentaires

Sékateur 20/07/2011 20:43



Ah ! La fameuse friteuse du fast-food, Mc Do en a fait un argument pour mettre en valeur l'évolution de ses salariés : faire des frites, c'est au début. Au bout de quelques années, on devient
manager, et c'est terminé les frites. J'espère que tu suivras un trajet similaire (si c'est ton souhait, bien entendu), mais éviter les frites, c'est déjà une promotion !



Lilith 21/07/2011 18:12



Je ne comptes pas faire ça toute ma vie non! La vie en fastfood n'est qu'une parenthèse à but lucratif dans ma vie d'étudiante!


Moi j'aime bien les frites :p



petite parisienne 20/07/2011 12:16



Pour parler d'amie j'attendrais de plus être ébouillantée moi ! ;-)



Lilith 21/07/2011 17:59



La chaleur des élans amicaux!



Giraf 20/07/2011 00:41



Remarque tu peux pratiquer une langue avec le guadeloupéen :D :D


 


Bon courage pour décider entre les 2 tafs.



Lilith 20/07/2011 12:10



héhé! justement je pensais me mettre à la langue créole!



Eric 19/07/2011 20:36



Le collègue antillais : tu veux le goûter... avec de l'huile ???



Lilith 20/07/2011 12:10



Je ne compte pas le faire frire mais le laisser mariner un peu!



Daniel 19/07/2011 18:19



Si c'est le même salaire, pourquoi changer ? Mais il faut être sure qu'ils te gardent, au fast-food !



Lilith 20/07/2011 12:10



En effet, j'en parlerai à ma boss rapidement



petite parisienne 19/07/2011 17:18



Non, mais tu penses pas à la friteuse et au grill! (en même temps tes arguments sont.. tentants... je suis pas non plus trajet... Et puis... et puis ! ;-))



Lilith 20/07/2011 12:09



Et puis la friteuse, j'en ai fait mon amie!



Aelendril 19/07/2011 14:44



Pouvoir pratiquer tes langues est certes un avantage, mais choisir tes horaires et bosser tout près de chez toi, c'est pas mieux quand même?



Lilith 20/07/2011 12:09



Ca me semble logique aussi !



annick 19/07/2011 14:34



oh ben si c'est même salaire mais plus loin et moins bons horaires, y a pas photo non?



Lilith 20/07/2011 12:09



J'imagine oui :)



Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher