Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 08:00
   
Ceux qui me suivent depuis cet été (au moins) le savent, mais je profite du concours lancé par La Mère Joie pour reviendre sur le sujet ; Car oui, malgré ma fashionitude et mes nombreuses vertus je n'ai été, à plusieurs reprises, qu'une simple femme de ménage. Et pas dans le genre soubrette sexy en mini, même si c'est ce dont j'essayais de me convaincre. Non non, j'étais une vraie de vraie femme de ménage avec un tablier foutrement grossier et une brosse WC dans la main. (Non je n'ai pas de photo, pas la peine d'insister).        

 

Lapin_cretin_soubrette_noire_logo.jpg

 

Tous les étés, et ce depuis mes 16 ans, je décrochais facilement ce job dans des chambres d'hôtes de ma ville natale. Et pour cause, ces chambres d'hôtes appartenaient à ma grand mère et ma propre mère en est la gérante.

Mon travail consistait à servir le petit dej', débarrasser le petit dej', faire la vaisselle, nettoyer les chambres, faire les lits, laver les salles de bain. Et parfois, quand ma mère était absente, je me chargeais de l'accueil des clients. Rien de bien folichon, et heureusement que mes collègues étaient toujours charmantes.

Le problème quand on est femme de ménage dans ce genre de lieux, où tout est magnifique et authentique, c'est que tout est aussi hyper fragile. T'as intérêt à faire gaffe, surtout quand tu es aussi adroite que moi... Et que le fil de l'apiro aime se prendre dans les pieds des guéridons... Je me dois de préciser que cette vieille demeure date du 17e siècle, qu'il y a plein de boiseries et de meubles anciens, et que la poussière y a élu domicile. Même si je la délogeais tous les matins, elle revenait inévitablement tous les soirs, au moment de présenter la chambre aux clients... !

Heureusement, nous avions à notre disposition un méga aspiro orange et noir, énorme et très lourd, avec un fil de 15m. il ne nous quittait pas une seconde, fidèle comme un caniche schyzophrène! On peut dire qu'il a été chéri celui ci!! Alors quand même je m'interroge, comment elles faisaient les femmes de ménage, avant l'invention de l'apisrateur, pour oter la poussière qui s'engouffre un peu partout, notamment sous les lits...? hein? Non parce que mine de rien, le type qu'a eut l'idée de l'apisro en premier, il a pas été con ; ça a quand même du etre une sacrée révolution ménagère!!!

Tiens, en parlant des lits! Les lits aussi étaient authentiques, et faire un lit qui a 70ans, avec toutes les fioritures qui vont avec, c'est l'enfer, croyez moi... (surtout si la veille, t'as fais la fête jusqu'à pas d'heure. Auquel cas la seul chose dont du rêve, c'est de comater sur ce même lit! jusqu'au moment où une collèque allume l'aspiro...)

J'aimais pas non plus nettoyer les salles de bains, alors que l'estomac des occupants s'étaient révolté contre la dégustation œnologique ou contre le bœuf bourguignon.. Je vous passe les détails...

----------------------------------

Normalement, les clients doivent quitter leur chambre avant 11h, histoire que l'on puisse tout nettoyer avant midi. Mais souvent et même si ils on été informé des impératifs, ils s'enferment dans leurs quartiers jusqu'à 12h30 (alors qu'ils sont levés depuis 9h). C'est super quand, comme moi, on a un dernier train à 13h... CQFD. Dans de tels cas, je sortais l'énorme aspirateur hyper bruyant et on le passait en long en large et en travers devant la porte de leur chambre (comment ça j'suis une garce??)

Mais tous les clients ne sont pas comme ça et ce que je préférais dans ces cessions nettoyage, c'est l'autre coté : la rencontre avec des gens de partout dans le monde, qui ont (presque) toujours des choses intéressantes à dire. J'adorais prendre la place de ma mère et accueillir ces étrangers, leur faire découvrir la belle demeure (en essayant de cacher la poussière) et de les voir s'émerveiller devant le charme des lieux. Souvent, quand ils arrivent ils ne savent pas à quoi s'attendre. C'est vrai que la maison est en plein centre de la ville et cachée derrière son haut portail, on ne peux l'admirer depuis la rue. Mais dès qu'ils entrent, je vois les yeux des clients se mettre à pétiller et leurs bouches tomber littéralement jusqu'au sol!

 

avery_wolf.gif

 

Malgré tous les aléas de la vie de femme de ménage, j'ai toujours été fière de travailler là bas, et de me dire que je ne suis pas pour rien dans le fait que des gens aient passé un bon séjour...! Surtout si en plus, j'ai l'occasion de faire leur connaissance!!

 

 

----------------------------------

Mais une question reste en suspend... Si j'étais si perfectionniste dans le cadre de mon travail de ménage, que je faisais tout toujours super bien, pourquoi est ce que dans mon appart', c'est toujours un bordel pas possible??

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilith - dans Au turbin
commenter cet article

commentaires

Zette 02/05/2012 23:23


On y pense pas, mais c'est vraiment rentrer dans l'intimité des gens que de tout nettoyer après leur passage, alors qu'ils sont pas chez eux.


 

Lilith 14/05/2012 11:40



Tu n'as pas idée!



lilith 03/02/2010 00:05

@ Eric ; Oui, c'est vrai que l'on devrait me payer pour faire mon propre lit ;) Et non, je n'ai jamais revue ces gens!

lilith 31/01/2010 00:05

Oups!! Toutes mes excuse, je corrige ça illico!!

La Mère Joie 31/01/2010 00:05

J'ai été femme de chambre en Allemagne pendant 3 mois. Les lits au carré, c'était une horreur !
Merci pour le récit de ton expérience Lilith.
Sinon, pour valider ta participation, j'aurais besoin que tu diriges le lien de "femme de ménage" vers dWého parce que c'est lui notre partenaire, pas LG. :-D
Tiens moi au courant que la modif est faite. ;-)
Merci pour ta participation !

Eric 31/01/2010 00:05

Parceque t'es pas payée pour le nettoyer ?
Sinon, as-tu retrouvé les parisiens de cet été dont tu nous avais gratifié d'un post ?

Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher