Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 07:00



Lundi matin, malgré le beau soleil et la magnificence de ma chevelure, ça commençait mal. Déjà, le « bip-bip » du réveil m'a sortie d'un rêve perturbant dans lequel j'étais à la rechercher de Frederic Beigbéder à travers les rues de Venise, mais aussi dans les toilettes d'un palace vénitien. J'ai pas compris, ça a d'emblée perturbé ma journée.

Ensuite la routine ; café, lavage express, habillage et Midas qui fait son con pour sortir sur les toits... Pas le temps, je file en cours. Dans le bus, pas une place assise à cause d'un groupe de marmots en tongs qui hurlent et se tortillent dans tous les sens. Là, j'ai sue que la journée aller être vraiment contrariante .

la-poisse.gif

Pire encore, en sortant du bus, je marche quinze mètres et là, je sens un truc bizarre au niveau de mon pied. Au début je comprends pas alors je regarde et... Nom d'un paire de Manolo Blanik!! mon talon est tout cassé! Mais pas un peu cassé, hein! Plutôt cassé du genre nettement fendu en deux! Sauf que là il est 10h et que je ne suis pas chez moi avant 16h et c'est pas comme si entre temps je devais aller en cours, déjeuner, re-aller en cours et passer chez Franprix... Comment je fais moi? La réponse st simple : Démerde toi Lilith!! Pas le choix donc, je passe la journée sur la pointe du pied droit, j'ai trop la classe et c'est génial... Cariaujoux de cariaujoux! C'est la deuxième paire de chaussures bousillée en 5 jours, je suis maudite, c'est ça? En même temps, ces escarpins là, je les ai depuis plus de 4 ans, donc j'avoue que c'est une paire qui a fait son temps... Mais pourquoi en pleine rue? Pourquoi le matin? Non mais ouai quoi!!

Après avoir passé plusieurs heures à faire des pointes, j'ai pris le chemin de mon chez moi, de nouveau par le bus. Et là, j'ai commencé à me sentir bizarre dans mon corps ; j'ai prié saint Marcellin pour que le bus se dépêche, j'ai couru jusqu'à chez moi et j'ai rejoints les toilettes avec grâce et soulagement. C'est précisément à ce moment là que j'ai dégobillé mon déjeuner  (ami de la poésie...). Du, coup je suis allé me coucher pour me faire réveiller trois quarts d'heure plus tard par un SMS : c'était une pub...

Dépitée comme je l'étais, je me suis trainée jusqu'à mon ordinateur, j'ai vaguement erré sur la toile mondiale jusqu'à ce qu'un amant se manifeste pour m'avertir de son arrivée dans les plus brefs délais. J'attends toujours.

calimero-huilt-765845.jpg

Alors après tout ça, je me suis dit que j'avais sans doute affronter le pire et que la journée touchait à sa fin et que je ne pourrai pas tomber plus bas. Pas aujourd'hui en tout cas. Figurez-vous que j'avais tout faux, parce qu'à peine sortie de ma douche, séchée et toute crémée, ça a empiré. Un bruit fort étrange venant de la salle de bain m'a poussé à aller voire qu'est ce qui se passait... Oh! y'a la douche qui fuit! A vrai dire, a ce moment précis, j'ai vraiment songé à me pendre... et puis je me suis dit que ça serait pas cool pour les chats.

Non vraiment, ce Lundi-là j'aurai pas dû me lever parce que le soir même, j'étais... Comment dire?.. légèrement blasée de moi-même... Heureusement, il y'avait Miyazaki sur Arte... Et ça, ça fait du bien!











Partager cet article

Repost 0
Published by Anonyme - dans Turpitudes
commenter cet article

commentaires

Eric 13/04/2010 00:03

Ca va mieux aujourd'hui ? Courage, demain soir, l'art-déco sera passé !

Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher