Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 07:00



Depuis mon retour de Londres, je vis pas mal de bonnes choses et ce, même si le compte en banque prend du temps pour se remplir. Pour changer un peu de mes aventures rocambolesques, aujourd'hui je vous propose autre chose. Ça parle toujours de moi, normal puisque ce texte est de moi, sauf que ce coup ci, c'est vieux. J'avais dit récemment m'être replongée dans mes anciens textes et j'ai déniché celui ci, écrit à l'age de 17 ans, soit l'une des plus belle période de ma p'tite vie. Je vous le poste après avoir remanié un peu la syntaxe et tenté de corriger l'orthographe.

tumblr_stareeee.jpg
[picture by Staree]

Voilà comment Lilith se voyait le 18 avril 2006...

" Enfin prête à faire mon autoportrait, mais par où commencer? Il y a long à dire sur la complexité de ma petite personne.

D'un regard extérieur et étranger, je dois paraitre impressionnante du haut de mon mettre soixante dix-sept. Eh oui! 1m77 d'excentricité et de douce folie! De plus, la pâleur de ma peau, mon regard soigneusement souligné de noir et mes coiffures qui partent dans tous les sens ne mettent pas forcément en confiance le premier venu! Parlons donc de mes cheveux dont je suis très fière. Autrefois blonds, puis noirs, j'ai enfin trouvé ma personnalité avec le roux. J'aime le changement certes, mais je suis aussi particulièrement indécise, ce qui n'arrange pas mon humeur lorsque je dois me coiffer le matin. En effet, ne sachant quelle coiffure adopter, je me retrouve en retard, donc pressée, donc stressée. Une vrai boule de nerfs! Mais revenons en à mes soucis capillaires. Le principal reste pour moi que ma coiffure représente ce qu'elle cache, donc ce qu'il y a dans ma tête. Au vu des déstructurations capillaires que j'effectue chaque jours, vous comprendrez aisément que dans ma tête se trouve tout et n'importe quoi! Un vrai capharnaüm! je n'ose vous raconter le calvaire que j'endure quand j'essaie de tout remettre en place!

Après mes cheveux, venons-en à mon visage. Sous les couches de maquillage se cachent des yeux mordorés. Mais peu importe Ce qui nous préoccupe c'est de savoir pourquoi tant de maquillage. Le fait de porter un genre de masque pour cacher son vrai "moi" est un hypothèse intéressante, non? Mais, je dois avouer que c'est surtout parce que j'aime la comédie et que le masque du mascara est un atout indégniable. Parlons de mes mains ; sales, non-manucurées et rongées*. Encore une fois, acclamons mon angoisse perpétuelle! Se ronger les ongles, ça fait vraiment mauvais genre. Je trouve que mes mains sont la représentation même de ma maladresse et de ma brusquerie.

Life_of_Marshmallowians_by_Xingz.jpg
[picture by Xingz]

Si je porte surtout des jupes, ce n'est pas par excès de féminité, juste que j'aime mes grandes jambes, donc je les montre... Rien de plus logique! Pourtant, dans mon corps, il n'y a rien de musclé! "Une étrange masse moelleuse" serait un très bon qualificatif. Que voulez-vous que je vous dise? Je suis une adepte du moindre effort physique! Tout cela est certes très impressionnant pour tout étranger venant à ma rencontre, mais je ne vous apprendrai rien en précisant que l'habit ne fait pas le moine, loin de là.

Malgré tout ce noir** qui m'habille et me couvre, je suis une jeune femme heureuse, joyeuse et rieuse, prenant la vie avec humour et dérision. Enfin, surtout auto-dérision ; difficile de survivre sans cela. D'ailleurs, cet amour pour l'humour s'oppose directement à ces quelques moments de spleen qui m'envahissent parfois. Cela dit, je suis très heureuse d'être là ou j'en suis aujourd'hui, c'est à dire : Un pied sur Terre et l'autre dans un univers créé de toute pièce par mon imagination débridée ou se croisent divers personnages fictifs, rencontrés ici et là, au cours de mes escapades cinématographiques et littéraires.

Un brin sérieuse (seulement quand il le faut), un brin "dérangée" (adjectif parfait étant donné mon dégout profond à ranger ma chambre). Absolument pas conventionnelle, complètement obsessionnelle. La paranoïa me hante et la schizophrénie me guette. Mon ambition m'angoisse et mon perfectionnisme me dérange. Soumise à des pulsions étranges, je prépare des gâteaux au milieu de la nuit... gourmandise quand tu nous tiens! Je suis une solitaire aimant la compagnie des autres et étant absolument politiquement incorrecte. Je ne me pose aucune limite dans ma vie et dans mes idées, j'ai des convictions qui me sont propres. Dépendante de rien sauf de mes cigarettes, peur de rien sauf d'en manquer. J'ai n'ai aucune pitié ni compassion, mais je reste une amie fidèle, sur qui ont peut compter, malgré mon caractère tellement lunatique. Non, vraiment je suis quelqu'un de bien."

1263939601me.gif

*Depuis j'ai appris à ne plus me ronger les ongles et à prendre soin de mes petites mains.

** je tiens à préciser que si je m'habillais en noir je n'étais plus pas à placer dans la catégorie Gothiqueuuuu pour autant !











Partager cet article

Repost 0
Published by Anonyme - dans souviens-toi
commenter cet article

commentaires

Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher