Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 07:00



Insomnie, angoisse, mots....Ça faisait longtemps que ça ne m'avais pas prise. Et je m'en serai bien passée. Mais voilà, il y a des soirs comme ça, alors que les journées paraissent merveilleuses, des soirs qui font mal. Sans raison, les idées noires ressurgissent. Sans raison, elles recommencent à nous bouffer de l'intérieur. Et alors qu'on s'esclaffait il y a a peine deux heures, on atterrie au fond du gouffre. Rien de nouveau sous mes tropiques

C'est bizarre cette sensation, cette soudaine prise de conscience, comme quoi sous chaque sourire se planque une larme, sous chaque éclat de rire, un sanglot. Et c'est d'autant plus étrange de parler en généralité, alors que je pense « je ». C'est pas claire? M'enfout. Pour la peine, c'est Beethoven que j'écoute, c'est Beethov' qui me berce et me fait frissonner. J'ai le cœur qui fait mal, j'ai des pensées dissolues dont je voudrais me débarrasser mais rien n'y fait. Après une grosse dose de Lexomil associée à quelques verres, je ne sais plus quoi faire.

sophisticated-simplicities.tumblr..jpg

Vous la connaissez vous, cette sensations d'avoir un gouffre au dedans? Comme si c'était tout noir à l'intérieur...

Finalement, bien que l'envie me guette, je ne pleure pas. Ou plus. Ça fait presque six ans maintenant que j'ai le sentiment d'avoir expulser toutes les larmes que mon corps contenait. Après ça ... Je ne sais pas comment finir ce billet que je ne suis pas sure de publier tellement il me paraitra abscons demain matin...

Juste que, je ne veux peux pas en dire plus.

Mais je ne demande pas à être sauvée pour autant, alors pardon d'avance pour cette complainte nocturne (que je regretterai sans doute à mon réveil) .












Partager cet article

Repost 0
Published by Anonyme - dans Turpitudes
commenter cet article

commentaires

lilith 10/05/2010 00:02

@ Flo: Je ne réponds pas. Je dis juste : "c'est beau et ça fait du bien." Merci.

flo 10/05/2010 00:02

je me reconnais en toi, rêves Lilith de ces questions en toi qui te guident et t'interdisent le chemin de ce que tu ne veux croire...défies les sens et les soit disant vies qui au creux de ton essence volent parfois plus haut que toi...voles Lilith en cette rencontre qui de la lie du matin sait que tu es et sera sous les bras d'éole le fidèle destin, voles... Ne me répon pas toi et moi on méprise ce que le temps peut faire sans nous, Lilith est immortelle...

lilith 09/05/2010 00:02

Yes, juste un cafard du soir !

artgoutlong 09/05/2010 00:02

Ça va mieux ?

Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher