Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 07:00



Comme vous devez le savoir, je partage mon appartement avec deux chat-fous, ce qui entraine systématiquement chez les autres cette question : Pourquoi tant de bêtes? La réponse est simple, je ne peux pas m'en passer, ni même l'envisager. Voyez-vous, j'ai toujours vécut avec des animaux de toutes sortes, en tout genre, et il difficile pour moi aujourd'hui de vivre sans. Petit récapitulatif des principales bestioles de ma vie. Aujourd'hui, faisons les chats.

Bunny, la chatoune dont mes parents ont fait l'acquisition avant ma naissance. Elle avait un an de plus que moi, elle pouvait être très farouche mais dès que l’envie de câlin la prenait, elle devenait adorable. Elle avait le ventre qui pendouillait vachement et à la fin de sa vie, il lui manquait la plupart de ses dents. Quand je lui tapais sur le cucul, elle faisait « Mraaouuu », à la manière du lion au début des films et la nuit, elle dormait sur mes pieds.

Bunny.JPG

Elle était trop cool Bunny mais un jour, alors qu'elle dormait dans la cours, des inconnus y ont fait demi tour en voiture, écrasant au passage la minette endormie. Elle avait 17ans.

Quelques jours après la mort de Bunny, mon père trouva, au fond du jardin, un chaton abandonné. Ce minet d'à peine quelques semaines était seul en compagnie du cadavre de son frère. On l'a tout de suite adopté, je lui ai donné le biberon et lui ai appris la propreté. Cette petite femelle du nom de Nienna a développé une férocité et une ténacité incroyable. Elle passe ses journées dans le jardin de mes parents et sans être sauvage, elle fait très très mal quand elle joue, d'autant qu'elle est méga-musclée.

P1010006.JPG

Les bisous pourquoi pas, mais ça ne dure jamais plus de cinq minutes, sauf avec mon père. Comme il dort sur le dos, elle peut passer toute la nuit couchée sur son (gros) ventre, se laissant bercer par les ronflements du paternel. Elle est plutôt folle cette minette, mais je l'aime bien, quand même...

Chez ma grand mère aussi il y avait plein de chats. Dans ses chambres d’hôtes, j'en ai connu presque une dizaine au cours de ma vie. Mon dieu, je suis en train de réaliser que j'ai complétement oublié le nom de certaind d'entre eux, alors que je passais des heures à les câliner quand j'étais gosse. Ça y est je culpabilise... Je sais qu'il y avait la fille de Bunny, Butterfly, la même mais avec des longs longs poil. Une magnifique minette qui donna naissance à plusieurs portées, dont une de trois chatons. Je me souviens parfaitement du jour où elle a mis bas de ces deux mâles roux et de la petite femelle. Les deux p'tits bonhommes, Frimousse et Frimousset, ma Grand mère les a gardé et ils sont devenus obèses, heureux et câlins comme c'est pas permis.

REGARD DE CHAT.JPG

Il y en avait un autre chez ma grand mère, elle l'avait recueillie après que ses propriétaire l'ai abandonné ( lors du déménagement). Il était tout blanc avec la queue noire, il s'appelait Herminet. C'était pas évident parce qu'il se battait sans cesse avec les rouquins, alors il vivait sur les toits et dans la chambre. Ma grand mère, comme moi, préférait se compliquer la vie avec les minets plutôt que de les abandonner ! La dernière qui ai pris place chez ma grand mère s'appelle Shiba. Encore une petite femelle mignonne comme tout qui est devenu une chatoune obèse et attachante.

Pour finir cette longue chronologie féline, laissez moi vous parler des chats de ma marraine. Parce qu'il faut savoir qu’avant de devenir ma marraine, cette dame que j'adore était ma nourrice. J'suis arrivée chez elles avant mon premier anniversaire et déjà sa maison était remplie de chats. Il y avait d'ailleurs là bas une femelle dont la mère n’était autre que Butterfly. Elle s'appelait Cerise et deux fois par an, on avait une portée. J'ai tellement donné en tant que sage-femme féline, et ce depuis mes 5 ans, que je pourrai aisément me reconvertir. Plein, plein de chats (elle en a conservé au moins une dizaine en tout) mais là encore les noms se perdent. Si mes souvenirs sont exacts, il y eut : une Pacsy, un Guismo (jamais vu un chat aussi pot-de-colle), un... Mince ! Je ne me souviens même plus du nom de ce gros doudou adorable... Je me déçois. Par contre, je me souviens de celui que j'avais fait mien, Cendre-blanche, un blanc - gris magnifique et très câlin. Il dormait sur ma tête quand je passais la nuit là bas ... Il s'est fait toquer par une voiture quand j'avais huit ans, je ne m'en suis jamais remise. Quant à dernière minette de ma nourrice ce n'est autre que la maman de mon doux Midas. Une sacrée Généalogie !

n1017480326_110900_6008.jpg

Voilà pour les chats... vous comprenez maintenant pourquoi il était inadmissible pour moi , quand j'ai emménagé seul, de ne pas être accompagnée d'un miaou. De même, cela explique pourquoi il fallait que j'adopte cette Bastet de 6 semaines, abandonnée dans la foret, et ce même si Midas avait déjà un an !

Le genre de manie contre lesquelles on ne peut rien faire...


Sur les photos, dans l'ordre : Bunny, Nienna, Frimousse et enfin Bébé-Midas et sa maman!











Partager cet article

Repost 0
Published by Anonyme - dans Zoologie
commenter cet article

commentaires

lilith 29/05/2010 00:01

@Jade : Oui, c'est vrai qu'on finit par vite s'y attacher. J'avais déjà cru comprendre que tu faisais du cheval, sache donc que dans mes topics "les animaux de ma vie", j'aborderai (bientôt) les chevaux que j'ai aimé d'amour ! :)

jade 29/05/2010 00:01

je n'ai jamais eu de chat chez moi et j'en avais même peur après avoir été bien griffée lorsque j'étais petite. mais je me suis soignée depuis et j'aime bien leur compagnie, sans pour autant en avoir un à la maison. je profite du coup de mes vacances en espagne pour m'occuper d'une petite chatte sourde qui vit devant chez moi, ou à mon club hippique où un matou a élu domicile (il en avait marre de se faire frapper la tronche par son maître). trop choupiii

lilith 28/05/2010 00:01

@Eol : J'adore aussi les chiens, mais jamais je ne condamnerai ces braves bêtes à la vie dans un mini-studio! durant le weekend, je donne une suite à ce billet, avec des "chiens" dedans. ;)

@artgoutlong : Tout le plaisir est pour moi, et merci pour ce joli commentaire.

artgoutlong 28/05/2010 00:01

Les chats...si gracieux et si indépendants,si mignons et si terribles,si câlins et si désopilants,si imprévisibles et si propres,si mystérieux et si reproductifs...

Moi aussi j'en ai toujours eu ou presque,une passion entretenue envers cet animal sphinx qu'on imagine détenir des secrets ésotériques importants et le secret de la sagesse et..de la folie dans le même temps !

Chat me donne envie de faire un billet similaire,merci du moment...

Eol 28/05/2010 00:01

Aïe! Moi je suis pas chat du tout! MAis j'ai un gros toutou ;-)

Retrouvez-moi partout

Suivez-moi sur Hellocoton

Instagram

2011-11-21-16-02-301 

Rechercher